30 mars 2009

Panthéon littéraire

J’aimais alors flâner sur la rive gauche, entre le Pont-Neuf et la passerelle des Arts. Fouiller dans les caisses des bouquinistes vous menait parfois à faire remonter des trésors poussiéreux d’un passé depuis longtemps couvert de toiles d’araignées. Papiers épais, séchés, durcis sous les reliures usées, qui craquaient en dépliant leurs pages jaunies. Odeurs de fleurs séchées... Le Juif errant d’Eugène Sue, en fascicules à cinq centimes... Les œuvres complètes de Platon, en deux volumes, annotées à la plume sergent-major (encre... [Lire la suite]
Posté par Oiseleur à 20:58 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

26 mars 2009

Voir Diane nue...

Cavalier d'Arpin - Diane et Actéon (détail) Fils de Cadmus, le fondateur de la ville de Thèbes, en Béotie, Actéon fut l’un de ces nombreux héros qui ne méritaient vraiment pas les malheurs dont les accablèrent et le destin et... l’un ou l’autre des hôtes de l’Olympe. OOOOO Ils avaient chassé une matinée entière, lui et ses compagnons. Quand le soleil se mit à raccourcir les ombres, Actéon invita ses amis à prendre du repos. Tandis qu’ils s’endorment sur l’herbe, lui-même s’en va se promener dans un vallon... [Lire la suite]
Posté par Oiseleur à 18:36 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :
23 mars 2009

Les chiens d’Actéon

Christophe Fortin (1801-1864)Meute de chiens chassant un sanglier Raconter, dans un prochain épisode, les mésaventures d’Actéon, que la prude Diane avait pris en grippe, n’aurait pas de sens sans présenter d’abord ses beaux chiens de chasse. Voici donc, en bande-annonce, le générique de la meute du chasseur, tel que nous le présente Ovide. OOOOO Le crétois Mélampus et l’adroit Ichnobatès, venu de Sparte, mènent la meute. Plus véloces que le vent, tous les autres accourent. Pamphlagos, et Dorcée, et Oribasos,... [Lire la suite]
Posté par Oiseleur à 11:22 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
20 mars 2009

Au printemps

Salomon Gessner est né à Zürich en 1730. Il y est mort en 1788. A part quelques années passées à Berlin, il a toujours vécu en Suisse. Imprimeur et libraire comme son père, journaliste avant de créer une entreprise de fabrication de porcelaine, puis de devenir homme politique, il a toujours écrit (pièces mythologiques, poèmes). Il a reçu chez lui la famille Mozart et Johann Wolfgang von Gœthe lui rendit visite, montrant son intérêt pour l’auteur. Gessner ne s’est marié qu’à trente-et-un ans. Le poème un peu désabusé qu’il adresse... [Lire la suite]
Posté par Oiseleur à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
16 mars 2009

La porte de derrière

Terre faite d’un lœss fertile, le Kochersberg, au nord-ouest de Strasbourg, est un coin d’Alsace qui cultiva longtemps des produits riches – céréales, tabac, houblon. Aujourd’hui encore ces activités agricoles se poursuivent, mais beaucoup de lotissements ont accueilli d’anciens citadins et, du même coup, réduit les surfaces cultivables. Le bourg est devenu petite ville et la vie  va... Pas forcément comme elle devrait. Plutôt cossues, les fermes du Kochersberg étaient flanquées d’une grange énorme,... [Lire la suite]
Posté par Oiseleur à 22:05 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
14 mars 2009

Malheurs de Callisto

Callisto est aujourd’hui le nom d’un satellite de Jupiter qui fut découvert en 1610 par Galilée. Certains disent « redécouvert » parce qu’il aurait été vu dès 362 avant Jésus-Christ par le Chinois Gan De. Racontée par Ovide, l’histoire de Callisto ne tient aucun compte évidemment de ces trouvailles, même si elle se termine par un voyage au firmament. OOOOO Elle ne filait pas la toison des brebis. Elle ne perdait pas son temps en arrangeant ses longs cheveux en tresses contournées. S’armant de l’arc et du javelot, Callisto... [Lire la suite]
Posté par Oiseleur à 14:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 mars 2009

Mercure, ce voleur...

Jamais Ovide ne se permet de critiquer ouvertement toute la population olympienne qu’il décrit dans les Métamorphoses. Il les craignait quand même un peu, ses dieux et ses demi-dieux, même s’il nous raconte toutes leurs frasques. Et pourtant!  il y aurait à dire... de leurs lubies, de leurs tours pendables, de leur manque de sérieux dans l’accomplissement de leur boulot de dieux! OOOOO Tenez ! Prenez Apollon, encore une fois. Tout jeune encore, et bien avant de séduire Clymène, la mère du pauvre Phaéton, il... [Lire la suite]
Posté par Oiseleur à 15:42 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,
05 mars 2009

Je me souviens des chevaux...

Je me souviens des chevaux que l’on attelait au timon des voitures. Ils allaient d’un pas pesant et sûr et, gamin d’à peine cinq ans, on m’asseyait sur leur dos large pour aller aux champs. Agrippé aux boucles métalliques du harnais, je faisais le fier,  tout là-haut! Braves bêtes... Le travail fini, elles nous ramenaient au village. On dit que les chevaux connaissent  par cœur le chemin de l’écurie. Les nôtres étaient encore plus malins que ça. Juste en face de l’église, ils s’arrêtaient d’eux-mêmes... au bistrot. ... [Lire la suite]
Posté par Oiseleur à 13:33 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : ,
03 mars 2009

Mars

Une neige vient de tomber,Car il n’est pas encore venu le tempsQue de toutes les fleurettesQue de toutes les fleurettesNotre vue soit réjouie.La vue du soleil nous égare,Ses doux rayons sont trompeurs,Même l’hirondelle est menteuseMême l’hirondelle est menteuse.Et pourquoi ? Elle vient seule.Dois-je me réjouir, solitaire,Même si le printemps approche ?Mais si nous venons à deuxMais si nous venons à deuxDéjà l’été sera là.Johann Wolfgang von Gœthe Traduction : Antoine Mack <!-- /* Font Definitions */ @font-face ... [Lire la suite]
Posté par Oiseleur à 20:49 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,