Eaux_vives_Antoine_Mack

- Dites-moi, les enfants, est-ce que vous connaissez ça?

- Bien sûr, c’est le lit de la Doller, tout près du pont de Bourtzwiller.

- Ah bon, vous connaissez ... Vous savez aussi, alors, à quoi sert cette étrange construction?

- Ben non, pas vraiment... Nous y allions nous baigner quand nous étions petits, avec les copains. C’était amusant.

- !?

- En réalité, le jeu consistait surtout à se pousser dedans.

- ?! Mais c’était dangereux, avec ces branches qui dépassent et les arêtes aiguës du béton!

- Pas du tout! Dans la chute centrale, nous glissions sur la vague, sans toucher le fond.

- ... et vous n’avez jamais été tentés de demander à quelqu’un à quoi cela pouvait bien servir, pour de bon?

- Désolés pour toi. Pour nous, à cette époque, c’était bien mieux fichu que les meilleurs toboggans de toutes les piscines à des kilomètres à la ronde. Nous n’en demandions pas plus à nos belles eaux vives...

- ... qui coulent dans tous les sens. On dirait même, par endroits, qu’elles remontent la pente! Vous ne feriez pas un effort pour résoudre l’énigme? Que je sache enfin pourquoi j’ai capté cette image... trente ans plus tard.

Antoine Mack