25 avril 2011

Chat... ch’ complique un peu

Peut-on faire confiance à ce beau spécimen de mau égyptien pour assurer la sécurité dans la volière de l’oiseleur? Depuis quelques mois déjà, je me pose la question. Peut-on vraiment?   Ses yeux en amandes vert vif garantissent en tout cas son aptitude certaine à tous les travaux d’observation et de surveillance... Curieusement, lit-on maintenant, les maus sont très répandus de nos jours aux Etats-Unis d’Amérique. Je suis même prêt à parier qu’ils sont particulièrement nombreux qui cohabitent... à Memphis (Tennessee).... [Lire la suite]
Posté par Oiseleur à 21:02 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

20 avril 2011

On the road for ever

Ils étaient ceux qui marchaient, ceux qui allaient de village en village, mal vêtus toujours et souvent claudicants. Ils s’arrêtaient dans les cours et criaient pour attirer l’attention. Peaux de lapins! Vieux métaux! ceux qui achetaient. Aiguilles, ciseaux! Ficelles! Savon, brillantine! ceux qui vendaient. D’autres, plus tard, venus du Nord de l’Afrique, s’en remettaient  aux aboiements des chiens attachés à leurs niches pour proposer tapis, ceintures, portefeuilles, timidement. Les uns et les autres étaient souvent mal reçus.... [Lire la suite]
Posté par Oiseleur à 15:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
16 avril 2011

Archéologie du smiley

  En 1984, Alain Nadaud a écrit un premier roman étonnant, très érudit et vraiment passionnant, intitulé Archéologie du zéro, dont je conseille, si on le trouve encore, la lecture attentive. Que M. Nadaud me pardonne d’avoir ici paraphrasé son titre génial. Surtout qu’à côté de l’étude des nobles origines du zéro, celle de la provenance obscure du smiley, c’est trois fois rien, et celle de la lamentable apparition des émoticones, c’est bien moins que zéro... Smiley! On sait le peu d’estime que je porte à cette peste... [Lire la suite]
Posté par Oiseleur à 21:28 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
11 avril 2011

Plaisirs de Séléné

Lorsqu'elle compose ses sensuelles historiettes nocturnes, Séléné dit il ou elle... restant sur son quant-à-soi. Pourtant, lisant elle aime, les plus nombreux lecteurs, et même les lectrices (un sondage sérieux le montrerait aisément), lisent Séléné aime... Pour peu que le héros tienne dans la brève narration quelque rôle plaisant, en trouvant il, les hommes lisent je. Lisent l'autre (... un soupçon de mépris, un brin de condescendance), si Séléné  prête à celui-là des allures un peu moins nobles. Mais, quoi que nous... [Lire la suite]
Posté par Oiseleur à 15:42 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
07 avril 2011

Eleanore, dans les villes-fantômes (3)

Assez bons joueurs de black jack, nous le sommes devenus aussi, Jonathan et moi. Lorsque  mon ami s’est enfin senti prêt, nous sommes partis pour la Californie. Go west, young men!   Nous posons nos malles dans un hôtel de Benton, à peu de distance de Bodie. Le lendemain, touristes parmi d’autres, nous déambulons dans les rues en terre battue de la vieille ville presque vide. Nous photographions l’église méthodiste, les panneaux indicateurs de rues (Bonanza Street, Maiden Lane, Virgin Alley...), les vieux chariots, les... [Lire la suite]
Posté par Oiseleur à 18:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
03 avril 2011

Eleanore, dans les villes-fantômes (2)

Quittant Nevada City en 1857, Eleanore  et Herbert, joueurs de black jack qui accompagnent la ruée vers l’or dans l’Ouest américain, se sont séparés. Herbert redevenu solitaire, les pages de son journal ont perdu de leur entrain...  Bodie Sur les deux versants de la Sierra Nevada, les coins ne manquent pas où, un jour ou l’autre, on trouve trois ou quatre pépites un peu plus grosses que les autres, et les foules accourent. Chercheurs d’or, aventuriers, joueurs professionnels, prostituées, malfrats de toutes espèces...... [Lire la suite]
Posté par Oiseleur à 20:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :