01 mai 2011

On n’enterre jamais personne le premier mai

Je n’ai pas de muguet à vous offrir. Juste deux ou trois roses. Qui ne sont pas à moi. Comme souvent, je marchais, ce matin, le long du cimetière. Au bord du trottoir, toutes les places de parking étaient vides. Il est vrai que l’on n’enterre jamais personne le premier mai. Une petite voiture grise, sale, rouillée, s’est arrêtée près du portail métallique, devant moi. Une portière a émis une plainte criarde. L’homme qui est descendu de l’automobile était grand. Son pantalon gris tirebouchonnait. De ses épaules étrécies tombait une... [Lire la suite]
Posté par Oiseleur à 13:54 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :