09 mars 2009

Mercure, ce voleur...

Jamais Ovide ne se permet de critiquer ouvertement toute la population olympienne qu’il décrit dans les Métamorphoses. Il les craignait quand même un peu, ses dieux et ses demi-dieux, même s’il nous raconte toutes leurs frasques. Et pourtant!  il y aurait à dire... de leurs lubies, de leurs tours pendables, de leur manque de sérieux dans l’accomplissement de leur boulot de dieux! OOOOO Tenez ! Prenez Apollon, encore une fois. Tout jeune encore, et bien avant de séduire Clymène, la mère du pauvre Phaéton, il... [Lire la suite]
Posté par Oiseleur à 15:42 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,