05 septembre 2010

Roseaux indiscrets

Apollon et sa lyre (Musée palatin de Rome)Libéré de sa néfaste soif de l’or par le dieu Pan, Midas n’aime plus que les bois et les champs. Mais son esprit reste épais et lui vaudra encore des mésaventures. Au pied du mont Tmole dont le sommet s’élève jusqu’à la nue, près des murs de l’humble ville d’Hypaepa, Pan attire les nymphes d’alentour au son de ses légers pipeaux. Ses chants rustiques rythment leurs loisirs. Pan préfère ses pipeaux à la lyre d’Apollon. Il va, l'inconscient, jusqu'à défier le dieu de Délos. Le vieux Tmole... [Lire la suite]
Posté par Oiseleur à 17:56 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :