26 août 2010

Heinrich Heine: fulgurances

Heinrich Heine, le piéton de Paris avant l'heure, nous y revenons souvent. Pas de poème aujourd’hui, mais quelques notes fulgurantes sur ses congénères. A commencer par l’oiseleur... Il est des gens qui sont persuadés de très bien connaître les oiseaux, parce qu’ils ont vu l’œuf d’où ils sont sortis. OOO X. est plus un ami des pensées que des hommes. Il a quelque chose d’Abélard – a-t-il trouvé son Héloïse? OOO Ma mère raconte que pendant sa grossesse elle a vu, dans un verger du voisinage, une pomme qu’elle n’a pas voulu... [Lire la suite]
Posté par Oiseleur à 16:32 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :