30 mai 2010

Après la mort d’Orphée

Celui dont le chant captivait toutes les créatures, Orphée, est mort victime des Ménades de Thrace. Ces furies ont commencé par massacrer tous les animaux que le poète avait envoûtés. Puis elles se sont acharnées sur lui, raconte Ovide. OOOOO Lapidé, déchiré, Orphée expire. Son souffle s’exhale par cette bouche dont le chant était entendu par les rochers eux-mêmes et par les hôtes sauvages des forêts. Les oiseaux instruits par ses poèmes, les monstres qui vivent dans les déserts, les rochers du Rhodope, les essences des... [Lire la suite]
Posté par Oiseleur à 17:33 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

30 novembre 2009

La lyre d’Orphée et les arbres

Avant d’aborder la légende d’Orphée, Ovide célèbre le talent du musicien, fils de la muse Calliopè. Comme il a charmé les animaux, Orphée attire même les arbres qui se déplacent pour l’écouter... Il était une colline et, au sommet de cette colline, une grande terre très plane couverte d’un vert gazon. Et ce lieu manquait d’ombre, mais dès qu’Orphée s’y fut assis pour caresser les cordes de sa lyre, l’ombre arriva... Le chêne s’en vint, et le peuplier sous lequel pleurèrent les Héliades à la mort de Phaéton, le tendre... [Lire la suite]
Posté par Oiseleur à 21:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :