10 juin 2009

L’âne, le meunier et le rossignol

Un âne trouvait qu’il travaillait trop. (Il avait lu Jean de la Fontaine, auteur subversif). Fatigué d’une longue journée, à la nuit tombante, il s’en ouvrit à son maître, le meunier, qui lui donnait à boire. Porter tous les jours, des granges au moulin, de lourds sacs de blé, repartir ensuite vers les fermes, chargé de farine et de son... Pour lui qui vieillit, dit-il, c’est un métier trop fatigant. Il faudrait, pour le moins, trouver un autre animal pour partager sa peine. Ce que dit l’âne est frappé au coin du bon sens,... [Lire la suite]
Posté par Oiseleur à 17:13 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :