24 août 2011

Un oiseau s’envole...

C’était l’un des hôtes préférés de l’oiseleur. Il avait pris son nom de Loriot parce que, livrée d’or, ailes et queue noires, la belle image du passériforme apparaissait sur ses armoiries familiales. En réalité, il répondait aux noms de Bernhard-Viktor Christof-Karl von Bülow (en abrégé, Vicco von Bülow). Chez lui, près du lac de Starnberg, pas très loin de Münich, il vient de s’envoler, le 22 août, au paradis des beaux oiseaux. A 87 ans. Observateur plein de finesse des choses de la vie, humoriste profond, il était devenu un... [Lire la suite]
Posté par Oiseleur à 17:28 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags :

02 juillet 2011

Une idée du paradis... ou peut-être deux

(Très) librement commentée et inspirée d’un poème de Johann Georg Fischer (1816-1897), voici une vision estivale à deux faces du paradis. Si je dois quitter ce monde pour un quelconque paradis,Je veux y vivre toujours dans la maison de mes aïeux.Je n’y resterai pas si ma demeure ancestrale n’est plus là. Mauvaise idée que j’ai eue, il y a quelque temps,Quand j’ai vendue la baraque en ruine... Le soleil, tout au long du jour, devra briller près des haies vives.Qu’à travers les trous de leurs branches, des citrouilles se... [Lire la suite]
Posté par Oiseleur à 21:26 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
08 juin 2011

Soliloque de Saint-Eloi

 Près de l’église Notre-Dame de Nanteuil, à Montrichard, sur le Cher, une chapelle avait été construite et dédiée à Saint-Eloi. La statue en bois de ce saint est visible encore dans le musée qui s’abrite au pied de la tour carrée du château. Affiché tout à côté du saint, couvert d’une écriture fine et précise, un feuillet donne la parole à Eloi. Si vous savez vous montrer convaincant, vous retournerez voir la jeune personne de l’accueil qui vous prêtera, avec le sourire, un stylo à bille et une double feuille arrachée à son... [Lire la suite]
Posté par Oiseleur à 16:51 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :
10 février 2011

Georg Heym, qui ne connaît pas le chemin

Etrange destin que celui de Georg Heym, né en 1887 à Hirschberg, en Silésie. Son père veut qu’il soit officier ou juriste. Il fera son droit, mais n’entrera pas dans la carrière juridique. Il commence à écrire en 1899, à douze ans, tient un journal à partir de 1904. Et se met bientôt à composer des poèmes. Il aurait pu devenir célèbre, mais... Le 16 janvier 1912, alors qu’il patine sur la Havel, un affluent de l'Elbe qui passe par Berlin, la glace cède sous ses pieds. Il meurt noyé dans la rivière, à vingt-cinq ans. Il n’avait... [Lire la suite]
Posté par Oiseleur à 16:30 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :
27 janvier 2011

Il n’y a plus de larmes...

Le cri d’acier... Nouveaux poèmes du temps de la guerre. Celle de 1914-1918. Poèmes introduits par ces mots, en couverture: Les heures passent. Les blessures demeurent. Alfons Petzold, auteur autrichien, correspondant de Stefan Zweig, influencé par Heinrich Heine, n’a certainement pas connu une vie heureuse. Ses œuvres s’en ressentent. Et plus particulièrement ces poèmes qui décrivent avec amertume les horreurs métalliques de la guerre.Il est né en 1882 à Vienne, fils d’un ouvrier, affligé très tôt par une mauvaise... [Lire la suite]
Posté par Oiseleur à 17:36 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
13 janvier 2011

Paul Klee... en regardant un arbre

Conquérant   -  Paul Klee Les œuvres écrites du grand peintre Paul Klee (1879 – 1940) portent évidemment et pour l’essentiel sur la théorie de l’art et plus particulièrement sur l’art pictural. Il a laissé aussi un journal dans lequel, à côté de souvenirs personnels, la réflexion sur la peinture et sur la musique est riche et passionnante. Musique, oui. Car il était d'une famille de musiciens et sa femme, Lily Stumpf, était pianiste renommée. Mais il lui arrivait également, à l’occasion, de griffonner dans... [Lire la suite]
Posté par Oiseleur à 15:10 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

31 décembre 2010

Nouveau livre, nouvelle année

    Nouveau livre, nouvelle année... Que nous apporteront les jours? En sera-t-il comme il en fut toujours, Echecs, pour une part? Pour l’autre, réussites? Je voudrais vivre jusqu’au moment où tout ce feu Ne laissera  derrière lui qu’une étincelle de lumière Mais ne disparaîtra pas comme la flamme dans la cheminée, Qui vient de s’affaisser dans ses cendres. Theodor Fontane Né le 30 décembre 1819, dans une famille huguenote française établie en Prusse, Theodor Fontane, pharmacien de formation, a exercé... [Lire la suite]
Posté par Oiseleur à 15:42 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
19 décembre 2010

Victor Auburtin et le péché...

Lucas Cranach Descendant d’une famille d’émigrants français, protestants partis en Allemagne après la révocation de l’Edit de Nantes, Victor Auburtin est né à Berlin en 1870 et mort à Garmisch-Partenkirchen en 1928. Journaliste, il fut le correspondant à Paris du Berliner Tageblatt, de 1911 à 1914. Il a longtemps écrit des rubriques humoristiques ou satiriques (que les Allemands appelaient Feuilletons) dans le même journal. En lisant celle que je vous propose ici, n’oubliez pas qu’à la fin du XIXe siècle et au début du... [Lire la suite]
Posté par Oiseleur à 10:45 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,
15 octobre 2010

Serenissima

Conrad Ferdinand Meyer (Zurich, 1825 – Kilchberg, 1898) est l’un des plus grands conteurs suisses de langue allemande du XIXe siècle. Il est notamment l’auteur de romans historiques dont certains ont  pour cadre l’Italie. Il a laissé aussi des poèmes d’une grande sensibilité. Meyer croque ici, en quatre couplets, les fêtes de Venise, la Sérénissime. La Dolce Vita, déjà ? A Venise, le soir Sur le Canale Grande se couchent,Profondes, les ombres du soir.Sombres, cent gondoles glissent,Comme un secret... [Lire la suite]
Posté par Oiseleur à 21:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
10 octobre 2010

Bords de mer

Aux amies, clandestine (Polonaise de cœur), belle lurette et Vancouver Née en 1842 à Suwalki et décédée en 1919 à Lwow, la Polonaise Marya Konopnicka a exercé son beau talent littéraire comme poétesse, auteur de nouvelles, journaliste et critique. Elle a beaucoup voyagé à travers l’Europe, y compris en France. Trouvé sur un site culturel allemand, le texte ci-dessous parle de Normandie. J’en ai traduit (de l’allemand) les premières lignes. Vous-y retrouverez-vous ? Antoine Mack Bonington Richard Parkes (National... [Lire la suite]
Posté par Oiseleur à 10:40 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags :