Feu_de_chemin_e

 

Nouveau livre, nouvelle année...

Que nous apporteront les jours?

En sera-t-il comme il en fut toujours,

Echecs, pour une part? Pour l’autre, réussites?


Je voudrais vivre jusqu’au moment où tout ce feu

Ne laissera  derrière lui qu’une étincelle de lumière

Mais ne disparaîtra pas comme la flamme dans la cheminée,

Qui vient de s’affaisser dans ses cendres.

Theodor Fontane


Né le 30 décembre 1819, dans une famille huguenote française établie en Prusse, Theodor Fontane, pharmacien de formation, a exercé bien d’autres métiers. Ce n’est qu’à partir de 1876 qu’il deviendra un écrivain prolifique apprécié par les lecteurs allemands, jusquà sa mort en 1898.

Romans, nouvelles, récits de voyages, contes et poèmes se succéderont alors, formant une œuvre très dense dont j’ai tiré le poème ci-dessus.


Nouvelle année, nouveau livre... pour les Airs de flûte aussi? 

Bonne et heureuse année à tous les hôtes de la volière!

Antoine Mack