FrisbeeChoko

Nous sommes dans les années 40/50 du siècle dernier. Souvenez-vous. Les Américains voient des ovnis aux quatre coins du ciel. En 1947, ils se sont même découvert un extraterrestre dont le vaisseau spatial se serait crashé près de Roswell, une bourgade du Nouveau Mexique. Hollywood lance à la chaîne des séries B de science-fiction dans lesquelles les soucoupes volantes sont plus nombreuses que les Cadillac!

Etonnez-vous que, dans ce climat particulier, un objet tout bête, en plastique, créé en 1957 par Walter Frederik (Fred) Morrison, plane tout à coup au ciel des histoires dont les héros deviennent multimillionnaires en dollars. Ancien de l’armée de l’air, Fred a fait la guerre en Europe dans un bombardier. Esprit curieux, il a mis à profit cette période pour accumuler des connaissances en aérodynamique. En rentrant d’Angleterre, il s’est souvenu aussi de certains de ses jeux d’adolescent. Toutes les circonstances se sont ainsi trouvées réunies pour faire naître dans sa tête une idée qui allait révolutionner sa vie. Fred Morrison, qui vient de mourir à 90 ans, était le père du frisbee.

OOOOO

Les réussites de rêve comme celle de Fred commencent presque toujours par une petite légende qui vaut son flash-back.

Remontons à l’année 1871. Un certain Mr Frisbie (avec un i derrière le b) crée la Frisbie Pie Company qui va rapidement connaître un développement florissant dans l’Est des Etats-Unis, en vendant des gâteaux, des cakes et des tartes. Les affaires marchent si bien que certains jours, dans les années 20, on vend jusqu’à 80000 tartes! Détail très important: ces pâtisseries sont vendues sur leurs moules.

Dans le cours de ces années-là, des gamins se mettent à récupérer dans les poubelles ces tôles rondes et plates pour se les lancer à travers les rues. Les qualités aérodynamiques et l’aptitude au vol de ces objets étaient si enthousiasmantes! Parmi les spécialistes de l’histoire du frisbee, personne n’est capable de dire à quel moment précis est né le phénomène. C’est un sujet de discussion aussi disputé que celui qui porte sur le premier de ces objets volants (du coup non identifiés!): moule à cake ou plat à tarte?

Une chose est sûre. Fred Morrison faisait partie du nombre des amateurs en 1937. Il avait 17 ans.

OOOOO

L’aviateur démobilisé se met au travail au début des années 50. Il crée une assiette en tôle assez proche des moules de sa jeunesse, puis change d’avis et passe au plastique, modifiant le poids, la taille, la configuration de son modèle. Il est allé jusqu’à s’endetter et, dans un premier temps, quand il vend ses «soucoupes volantes» sur les plages de Floride à 25 cts la pièce, il connaît plutôt la soupe à la grimace que les extases de Picsou pelletant ses pièces d’or.

Mais lorsque survient l’hystérie des ovnis, les vents de l’espace tournent pour Fred. Il passe, en 1957, un contrat d’exclusivité avec une entreprise de jouets (Wham-O) qui lance l’invention et en fait en peu de mois un hit mondial : plus de 200 millions de soucoupes vendues. En 1959, le fabricant voit s'affaiblir la vogue des extraterrestres et décide de changer le nom de son produit. Fred se souvient alors que, dans les années 40, les étudiants de Yale avaient ressuscité les jeux des gamins de rue et que, lorsqu’ils lançaient leurs assiettes, ils criaient «Frisbie! » pour prévenir les passants du passage d’un vol. On change un i en e et le tour est joué. Le frisbee peut conquérir la planète! Tout comme le hoola-hoop du même fabricant.

FrisbieOriginal

Le record mondial de lancer en ligne du frisbee est de 250 mètres aujourd’hui. Même les chiens s’y sont mis, avec des frisbees spéciaux, capables de résister à leurs quenottes. On organise des compétitions internationales et des championnats du monde.

En fait, le frisbee n’a connu qu’un seul échec. L’U.S. Air Force s’y est intéressée. Des ovnis-espions, vous voyez l’intérêt? 400000 dollars ont été investis pour des études de faisabilité, qui ont abouti à la conclusion que le frisbee était définitivement inapte... au service militaire.

Antoine Mack