27 janvier 2010

Les veuves noires de Hollywood

Joli titre pour une série de 18 photos nostalgie dans un Spiegel on line de ce mois de janvier. Présentations Les hommes jouent les machos, mais au bout du compte celles qui décident sont les femmes! Dans la série noire des années 40 à Hollywood, les détectives privés avares de discours et les patrons de gangs se retrouvent bien au premier plan, mais les vraies héroïnes sont les vamps sans pitié et les femmes fatales. Exemple Rita ou Gilda. Avant que son mari et metteur en scène Orson Welles la stylise en Vénus blonde dans La... [Lire la suite]
Posté par Oiseleur à 18:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

21 janvier 2010

Comment naquit Hercule

Epouse d’Amphitryon, roi de Tirynthe, Alcmène était une femme belle, sage et fidèle. Comment expliquer alors qu’elle se trouva un jour enceinte des œuvres de Jupiter? Comme à son habitude, le maître des dieux avait eu recours, pour la séduire, à l’une de ces ruses malhonnêtes dont il était coutumier. Profitant d’une absence d’Amphitryon, parti régler un vieux compte avec les Taphiens et les Téléboéens, il apparut dans les appartements d’Alcmène sous les traits de son mari! ... [Lire la suite]
Posté par Oiseleur à 20:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 janvier 2010

Vieux Paris

J’ai conservé de la rue Mouffetard des souvenirs estompés qui datent du milieu des années 60... du siècle dernier. Et je viens de trouver un texte de l’écrivain allemand Kurt Tucholsky qui décrit la même rue en... 1924. Né à Berlin en 1890, Tucholsky a beaucoup vécu à l’étranger à partir de cette année 1924, en particulier en France (Paris, Pyrénées), puis en Suède (de 1929 jusqu’à sa mort par suicide en 1935). En 1933, les nazis avaient brûlé ses livres... Dans de «courtes histoires», on trouve chez lui de belles pages sur Paris,... [Lire la suite]
Posté par Oiseleur à 17:03 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,
05 janvier 2010

Un Allemand romain

Anselm Feuerbach - Autoportrait Avec Arnold Böcklin et Hans Thoma, le peintre Anselm Feuerbach (Spire, 1829 – Venise, 1904) a formé le groupe des Römerdeutschen, les «Allemands romains», qui vécurent une grande partie de leur carrière en Italie. Feuerbach passe pour être l’un des plus remarquables peintres classiques allemands de la deuxième moitié du XIXe siècle. Son autobiographie se termine par un appendice d’intéressants aphorismes, un peu désabusés parfois, dont vous trouverez ici quelques exemples. Les meilleures... [Lire la suite]
Posté par Oiseleur à 18:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :