30 novembre 2009

La lyre d’Orphée et les arbres

Avant d’aborder la légende d’Orphée, Ovide célèbre le talent du musicien, fils de la muse Calliopè. Comme il a charmé les animaux, Orphée attire même les arbres qui se déplacent pour l’écouter... Il était une colline et, au sommet de cette colline, une grande terre très plane couverte d’un vert gazon. Et ce lieu manquait d’ombre, mais dès qu’Orphée s’y fut assis pour caresser les cordes de sa lyre, l’ombre arriva... Le chêne s’en vint, et le peuplier sous lequel pleurèrent les Héliades à la mort de Phaéton, le tendre... [Lire la suite]
Posté par Oiseleur à 21:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

24 novembre 2009

Moineaux, aux bords du Danube

C’est une ville pleine de moineaux. Hamelin, souvenez-vous, était infestée de rats. Mais l’histoire n’est pas la même... Si vous vous rendez un jour dans cette ville du Sud de l’Allemagne, établie sur la rive gauche du Danube, aux confins du Bade-Wurtemberg et de la Bavière, les nombreux moineaux que vous y rencontrerez seront tous, pour vous, des piafs très amicaux. Le plus célèbre d’entre eux n’est plus là. Il s’appelait Albert Einstein, qui naquit à Ulm en 1879. Aujourd’hui, ils sont plus de 110000 à se vanter d’être les... [Lire la suite]
Posté par Oiseleur à 22:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 novembre 2009

L’Autre

Les frères Grimm, à Hanau. Contes... Littérature de l’horrible qui nous décrit le pire pour notre bien? Frissonne, lecteur! Vois ce que les méchants savent faire et comme ils sont punis par une justice immanente. Littérature du Diable qui instille son venin? En 1816-1818, les frères Jacob et Wilhelm Grimm publient un recueil de contes populaires allemands (Deutsche Sagen) qui contient celui que je vous propose ici. Frissonne, lecteur, en lisant et en te souvenant soudain que 130 ans plus tard l’horreur du pire, un jour, est... [Lire la suite]
Posté par Oiseleur à 17:10 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
17 novembre 2009

Calculs pervers

Il est assis devant son ordinateur, immobile. Il va ouvrir une page de calcul... dans laquelle l'attendent 17.179.869.184 cases. Ses paumes sont moites. Au bout de ses doigts, à l'extrême pointe des dernières phalanges, ses nerfs s'agacent d'un courant qu'il ne contrôle pas. Il effleure une touche et la page s'ouvre... Un frisson, d'aise et de crainte à la fois, court le long de son dos, comme aux années de son enfance finissante, quand il lisait en cachette des livres interdits. Le sang bat plus vite à ses tempes. ... [Lire la suite]
Posté par Oiseleur à 17:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 novembre 2009

Superhero

  Lorsque le petit homme émerge de son sommeil, il voit que son réveil affiche un appel au secours. S:OS. Il jaillit du lit. En moins de quarante secondes, il est habillé. A califourchon sur la rampe d’escalier, il plonge jusqu’à la cuisine. Une minute suffit pour préparer, dans une thermos, une boisson vitaminée à bloc, chocolatée et additionnée d’orge et de miel, qu’il boira pendant le trajet. Il lance le moteur de la Mobile, pense sésame et la porte du garage se soulève pour le laisser passer. Il fonce vers son... [Lire la suite]
Posté par Oiseleur à 18:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
10 novembre 2009

Délices de Capoue

Hieronymus Bosch - Le jardin des délices (détail) L’auteur autrichien Peter Altenberg (1859 – 1919) partagea le Stammtisch (la table des habitués, le soir, au bistrot) du célèbre Arthur Schnitzler, à Vienne. A en croire le texte qui suit, il n’était peut-être pas  spécialement doué pour les conquêtes... ni pour la langue de Shakespeare, d’ailleurs. Pas pour lui, les délices de Capoue, ni le prix d’excellence en anglais? Ou bien s’amuse-t-il, dans les deux cas? Antoine MackConversation avec une ravissante Américaine -... [Lire la suite]
Posté par Oiseleur à 15:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 novembre 2009

Les rustres

Région côtière du sud de l’Asie mineure, la Lycie est connue pour avoir subi les ravages de la Chimère. Ce monstre à trois têtes (une de lion, une autre de chèvre et la troisième de dragon, cette dernière se dressant au bout de la queue) a été tué par Bellérophon, aidé par son cheval ailé, Pégase. Le pays avait mauvaise réputation, au temps d’Ovide, à cause de rustres qui persécutèrent Latone, la mère de Diane et d’Apollon. OOOOO Jupiter avait séduit Latone, qui descendait des Titans, et provoqué, une fois encore, la colère... [Lire la suite]
Posté par Oiseleur à 15:52 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :